secretariat@stic.be +32(0)4/387.50.22 & +32(0)2/318.36.73 & +32(0)63/86.01.90

Chiffres-clés

Faits et chiffres

Comparaison des émissions de CO2 d’une pompe à chaleur par rapport aux chaudières classiques

Emissions de CO2 (kg/an)
Pompe à chaleur
(COP saisonnier = 3)
3219
Chaudière Gaz
(rendement = 90%)
5524
Chaudière Mazout
(rendement = 90%)
6732
Source : asbl Energie Facteur 4 (EF4) : www.ef4.be

 

Le chauffage au sol

 Permet d’abaisser la température de chauffage de 2 à 3°C

 Soit une économie d’énergie de près de 15 %

– Les ménages utilisent environ un tiers de toute l’énergie consommée en Belgique. Le chauffage est le poste de consommation le plus important (par exemple, à Bruxelles : 54 %).

– Une pompe à chaleur produit 3 à 6 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour fonctionner. Ses besoins en énergie électrique sont très limités.

Quantité de fluide frigorigène du circuit

Par exemple, pour une même puissance calorifique de 8 KW, la quantité de fluide sera de l’ordre de :

Pompe à chaleur géothermique eau
glycolée/eau
1 kg
Pompe à chaleur
eau/eau
1 kg
Pompe à chaleur air
extérieur/eau
3 kg
Pompe à chaleur géothermique
sol/eau
7kg
(à détente directe)
Pompe à chaleur à capteurs enterrés
sol/sol
10kg
(à détente directe)
Source : Jacques Bernier, Chauffage (et rafraîchissement)
par pompe à chaleur, Editions PYC Livres

 

Pompes à chaleur : impact sur l’effet de serre

Exemple basé sur une maison neuve de 120 m² en Région parisienne avec chauffage au sol.

Consommation totale chauffage (kWh/an) Effet de serre global ESG (Kg de CO2/an)
Chauffage électrique direct 9110 4555
PAC air extrait/eau 5369 2715
PAC air extérieur/eau 3859 2196
PAC eau/eau forage ou sonde 2099 1180
PAC eau glycolée/eau capteur horizontal 2334 1247